JABAL 2013: Jeunes Artistes des Beaux-Arts du Liban

« La Culture est essentielle, mais n’a de valeur que lorsqu’elle est accessible à Tous,» selon Adnan Kassar, Président du groupe Fransabank. C’est en partant de ce principe que la Fransabank, a créé dès 1998 le salon « JABAL » (Jeunes Artistes des Beaux-Arts du Liban), qui a pour vocation de promouvoir la jeune création plastique libanaise actuelle (peinture, sculpture, photo, vidéo, installation, design) originaire de toutes les « montagnes » et régions du Liban, reconnus par leurs pairs, mais n’ayant pas encore eu accès à une exposition individuelle de leurs œuvres dans une galerie. L’objectif de cette initiative est donc de faire découvrir au public le potentiel de ces jeunes artistes sélectionnés par des professionnels, lors d’une exposition annuelle.

De 1998 à 2006, le salon JABAL a présenté plus de 300 artistes, dont plus d’une cinquantaine d’entre eux font aujourd’hui la fierté du pays du cèdre et ce, à travers les différentes régions libanaises. En effet, JABAL a été accueilli chaque année dans un lieu différent du pays : Burj Sbeih, El Mina, Tripoli (1998), Ecole Supérieur des Affaires (ESA), Beyrouth (1999),  Khan el Franj, Saïda (2000), Beit el Hérafi, Zouk Mikaël (2001), Hôtel Kadri, Zahlé (2002), Aley (2003), Musée Paul Guiragossian, New Jdeideh (2004), et Centre Fransabank, Hamra, Beyrouth (2006).

Les précédentes expositions de JABAL ont permis à des artistes émergents de présenter leurs créations, dans les meilleures conditions. Ainsi, dans son sillage, depuis 1998, plusieurs d’entre eux sont actuellement présents sur la scène internationale, dont Ayman Baalbaki, Mohamed Saïd Baalbaki, Randa Hermès, Manuella Guiragossian, Taline Kechichian, Isabelle Yared, Mazen Khaddage, Raja Nehme Sertine, Khalil Ibrahim, et bien d’autres.

La Fransabank, défenseur des Arts et des Lettres

Soucieuse du bien être des libanais, Fransabank tient spécialement, à participer à leur épanouissement culturel. Ainsi, Depuis de nombreuses années, la Fransabank a contribué à l’essor culturel du Liban, lors de festivals, de concerts, de grandes manifestations internationales d’art contemporain, ou bien de colloques.

D’ailleurs, en plus de monter entièrement l’exposition JABAL, Fransabank achète aux artistes plusieurs de leurs œuvres. Ces toiles ornent les murs de toutes les agences  de la Banque réparties à travers le Liban.

L’édition 2013 de JABAL fut plus que jamais l’expression conjuguée et réussie d’une contribution culturelle vivante. L’art de ces jeunes talents est un exemple frappant d’une démarche personnalisée où la hardiesse et la liberté apportent un souffle nouveau à la créativité. Ainsi, une vingtaine d’artistes, présentant quelques 100 œuvres, ont été sélectionnés par le comité artistique de JABAL pour cette nouvelle édition. À travers leur regard de plasticiens, les membres du comité artistique de JABAL 2013 auront révélé les travaux d’artistes prometteurs, sélectionnés parmi plus de 100 dossiers.

Fransabank s’efforce donc de refléter la diversité et la vitalité de la création contemporaine émergente, en permettant aux artistes de montrer leurs travaux dans des conditions professionnelles et réaffirme en 2013, son rôle de mécène, découvreur de nouveaux talents et de soutien aux jeunes artistes en s’attachant notamment à mettre en place une politique d’échanges artistiques entre tous.

JABAL devient une plate-forme originale de soutien et de diffusion de l’art contemporain libanais et un rendez-vous incontournable de repérage et d’exploration pour les professionnels et les amateurs.

 

SourceResponsible Business Magazine

 

Related

Tags

Categories

All, 2013

Share